Qui consulte un ostéopathe ?

GROSSESSE ET OSTEOPATHIE

Pourquoi consulter un ostéopathe ?

Pour compléter la préparation du corps de la future maman, afin que l’organisme puisse s’adapter au mieux aux changements qu’il va subir.
L’ostéopathe effectue un travail sur la mobilité des articulations du bassin et ses composantes musculaires, tendineuses et ligamentaires.

Pourquoi consulter pendant la grossesse ?

L’ostéopathe utilise des techniques tissulaires (douces) pour favoriser le bien-être de la mère et de son foetus.
Le traitement vise à donner une bonne mobilité du bassin et du rachis ainsi qu’une aisance viscérale (diaphragme, côlon, utérus etc.).
En effet, bien que la grossesse soit physiologique, les antécédents de la future maman peuvent entrainer l’apparition ou l’augmentation de tensions douloureuses.
Lombalgie, sciatique, coccycodynie, trouble digestif, spasme utérin, contraction précoce, insomnies, angoisses, fatigue, troubles circulatoires des membres inférieur etc.

Pourquoi consulter après l’accouchement ?

Pour rééquilibrer les structures perturbées lors de l’accouchement. La consultation post-natale est conseillée avant la rééducation périnéale.
Lombalgie, coccycodynie, douleurs pudendales, dyspareunie, pesanteur pelvienne, césarienne, baby blues etc.

Nourrisson
main nourrisson

NOURRISSONS

Consulter dès la naissance

Le nouveau-né peut présenter des séquelles liées à la grossesse et/ou l’accouchement : position intra-utérine, césarienne, passage du bébé dans le bassin obstétrical, application de ventouse, forceps sur le crâne.
L’ostéopathe effectuera un examen et un traitement avec des techniques douces sur les éventuelles restrictions de mobilité.

Motifs de consultation

En complément d’une prise en charge pluridisciplinaire (pédiatre, kinésithérapeute, orthopédiste etc.), l’ostéopathie peut être efficace pour de
nombreux motifs tels que :
ALLAITEMENT : difficultés à prendre le sein, trouble de la succion,
ASYMÉTRIE FACIALE : oeil plus petit, bouche déviée,
PLAGIOCÉPHALIE : à la naissance ou d’origine positionnelle,
ORTHOPÉDIQUE : pied bot, varus, talus, malposition ou asymétrie des hanches
TROUBLES OPHTALMIQUES : canal lacrymal bouché, certaines amblyopie et hypermétropies liées à une plagiocéphalie posturale, strabisme
fonctionnel, larmoiement,
ORL : otite séreuse chronique, sinusite chronique,
DIGESTIF : colique, constipation, reflux gastro-oesophagien
HYPERTONICITÉ : dos et /ou membres, poings fermés pouces à l’intérieur,
MAIS AUSSI : torticolis congénital, troubles du sommeil.

ENFANTS

Quand consulter ?

Une à deux fois par an en prévention des maux qui peuvent survenir dans la vie de tous les jours.

Pourquoi consulter ?

En collaboration avec les autres professionnels de santé, l’ostéopathie est recommandée dans de nombreux cas : troubles du développement psychomoteur, scoliose, hyperlordose, hypercyphose, déséquilibre postural, céphalée, migraine, port d’appareil dentaire, difficulté de concentration, troubles du sommeil, stress, troubles de l’humeur (colère, hyperactivité), strabisme fonctionnel, affections ORL à répétition, séquelles de traumatismes avec ou sans lésion (fracture, entorse etc.), après une intervention chirurgicale etc.

SPORTIFS

Soigner

Votre ostéopathe traite vos traumatismes sportifs. Il vous aide à conserver votre équilibre corporel et à améliorer vos performances. Il restaure, par des techniques ostéopathiques appropriées, basées sur la notion de globalité, la mobilité de vos systèmes osseux, musculaire et organique. L’entorse, la foulure, la tendinite, la pubalgie… sont aisément réduites par votre ostéopathe dont les mains interviennent sur les tissus traumatisés pour vous faire retrouver votre mobilité. Adapté également aux enfants, l’Ostéopathie est très indiquée pour corriger les conséquences de chutes, de mauvaises réceptions ou de mouvements répétés.

Renforcer

Votre ostéopathe peut également améliorer votre souplesse articulaire et ligamentaire ainsi que votre capacité respiratoire pour une meilleure récupération après l’effort. Il améliore ainsi votre puissance musculaire.

A TITRE PRÉVENTIF

• POUR FAIRE UN BILAN OSTÉOPATHIQUE
• AVANT DE DÉMARRER UNE ACTIVITÉ, UNE NOUVELLE SAISON
• POUR PRÉPARER UNE ÉPREUVE SPORTIVE
• AVANT UNE PRATIQUE OCCASIONNELLE
• POUR AMÉLIORER SES PERFORMANCES
• AVANT DE FRÉQUENTER UNE SALLE DE GYM.

A TITRE CURATIF

Après une entorse, un traumatisme, une déchirure ligamentaire, une intervention
chirurgicale, des chutes sans lésions visibles sur une radio, pour des séquelles de fractures.
Pour rééquilibrer avec précision les axes articulaires perturbés par un choc.

Les signes

• DOULEURS ARTICULAIRES
• TENNIS ELBOW
• MAUX DE TÊTE ET VERTIGE
• ESSOUFFLEMENT À L’EFFORT
• RÉCUPÉRATION DIFFICILE ENTRE ET APRÈS LES ÉPREUVES
• LUMBAGO
• DIFFICULTÉS DE CONCENTRATION
• DIFFICULTÉ DE LOCOMOTION

mouvements sportifs
séniors

SENIORS

Au fil des années, les ligaments perdent de leur élasticité, les cartilages s’usent et s’amincissent, la physiologie du corps demande plus d’attention.

Cette évolution naturelle peut occasionner des difficultés motrices pendant
la marche, des troubles de la posture, ou de la fatigue générale.

PLUS DE CONFORT MALGRÉ LES ANNÉES, C’EST POSSIBLE

Après s’être assuré que les troubles relèvent bien de ses compétences, l’ostéopathe procède à un examen palpatoire minutieux du corps dans sa globalité. Son toucher adroit perçoit vos réactions articulaires, détecte vos éventuelles tensions et restaure votre mobilité perdue. Avant d’envisager une intervention chirurgicale et pour limiter la consommation d’anti-inflammatoires et d’antalgiques, le traitement ostéopathique peut vous aider à retrouver un certain confort.

A titre préventif

• POUR FAIRE UN BILAN
• AVANT DE COMMENCER OU REPRENDRE UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE.
• EN COMPLÉMENT DE CURE.

A titre curatif

Après des entorses, faux mouvements, interventions chirurgicales, chutes sans lésions visibles sur une radio.

Les signes

• DOULEURS VERTÉBRALES
• SCIATIQUE
• MAUX DE TÊTE
• DIFFICULTÉ DE LOCOMOTION
• DOULEURS ARTICULAIRES
• ARTHROSE
• TROUBLES DU SOMMEIL
• FAIBLESSE DU TRANSIT INTESTINAL
• TROUBLE DIGESTIF.